Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Sur la route…

La réparation de l’ouvrage

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 31 janvier 2012 (modifié le 1er février 2012)

Quel que soit le parti d’aménagement retenu à l’issue de la concertation publique, le pont de pierre devra connaître des réparations majeures. Elles consistent principalement en :
- le renforcement de la structure de l’ouvrage, celui-ci ayant été construit à partir du XVIème siècle et n’étant pas adapté au trafic poids-lourds qu’il connaît aujourd’hui ;
- la reprise des superstructures : modification de la couche de chaussée, des trottoirs, réfection de l’étanchéité du pont pour le protéger des infiltrations d’eau, examen de la problématique de l’éclairage public… ;
- la reprise des maçonneries existantes : remplacement à l’identique des blocs maçonnés abîmés, jointoiement à la chaux des maçonneries remplacées, installation de plaquettes pour harmoniser l’aspect de surface avec les parties non concernées par les travaux de réparation…

Il s’agit avant tout de réparer l’ouvrage. L’opération ne concerne pas une restauration dont le budget serait beaucoup plus important et qui irait au-delà de la problématique actuelle.

Ci-après un extrait de l’avant-projet de réparation de l’ouvrage datant de 2005 :