Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Sur la route…

Les études antérieures

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 31 janvier 2012 (modifié le 1er février 2012)

L’idée de réparer le pont de La Charité-sur-Loire n’est pas récente. Les premières études ont été engagées dès 1998 sous pilotage, à l’époque, de la Direction Départementale de l’Équipement de la Nièvre. De 1998 à 2001, ces études ont conduit au lancement d’un appel d’offres, mais ce dernier a été classé sans suite afin de considérer la demande de prise en compte de la sécurité piétonne, non envisagée jusque là.

Une seconde étude a alors été menée en 2004 et 2005, mais celle-ci n’a pas abouti du fait de contraintes d’exploitation trop fortes et inacceptables (coupure totale de la circulation pendant plusieurs mois).

Une nouvelle démarche a été engagée par DIR Centre-Est depuis 2008. Cette démarche globale est basée sur une analyse du dossier au regard du développement durable. Chacune des variantes présentées au chapitre suivant a été analysée au travers d’une grille (appelée grille RST02) examinant les effets positifs et négatifs de chacune d’elle au regard des critères du développement durable. Il en résulte alors la définition d’un « profil » de développement durable qui servira de base comparative de ces variantes.

Le développement durable est une conception de l’intérêt public qui se résume en un développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. Il repose sur trois piliers :
- l’écologie ;
- le social ;
- l’économie.
L’interaction entre ces trois piliers peut être illustrée comme suit :