Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Sur la route…

Présentation générale du projet :

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 20 juillet 2015

Depuis plus de 10 ans, l’État consacre d’importants moyens financiers à la modernisation et à la sécurisation des tunnels de son réseau routier.

Objectifs généraux des travaux du tunnel de Ponserand

- remplacer le matériel, éclairage et ventilation notamment, qui accuse plus de 20 ans de fonctionnement ;
- compléter les équipements de l’ouvrage de façon à le rendre plus sûr pour les usagers qui le parcourent, notamment avec la création d’un deuxième rameau d’évacuation.

Retour sur la première phase des travaux : 2010-2011

Engagée en 2010, la première phase du programme de travaux du tunnel de Ponserand a permis :
- le déploiement d’un système de fermeture du tunnel et de contrôle des accès : barrières, feux, panneaux à messages variables, signalisation.
- la modernisation des équipements du tunnel : ventilation, installations électriques, éclairage, vidéosurveillance avec système de détection automatique d’incident et pilotage de la totalité des équipements depuis le poste de coordination « Osiris » à Albertville.
- la sécurisation et l’équipement du rameau d’évacuation existant.
- l’aménagement des niches de sécurité.
- la protection au feu des réseaux sous trottoirs

Printemps 2015 : lancement de la 2ème phase des travaux de mise en conformité du tunnel de Ponserand !

Après la sécurisation du réseau incendie intervenue en toute fin d’année 2014, une importante phase de travaux démarre en ce printemps 2015 avec pour objectif la réalisation d’un second rameau d’évacuation.

En effet, le tunnel de Ponserand ne dispose actuellement que d’un rameau d’évacuation situé à 860 mètres de l’entrée du tunnel (Point Métrique 860 – PM860). La réglementation relative à la sécurité des tunnels routiers de plus de 300 mètres impose la création de ce nouveau rameau d’évacuation.
D’une longueur de 98 mètres, cette nouvelle issue de secours sera située au PM430 pour faciliter la sortie des usagers en cas d’incident dans la première moitié du tunnel. Equipé d’une caméra de surveillance, d’un poste d’appel d’urgence et d’un sas avec porte coupe-feu et dispositif de surpression, il débouchera sur la RD 1090 comme le rameau existant.