Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Sur la route…

Retour sur les travaux réalisés en 2015

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 31 mars 2016

Préparation et sécurisation de la zone de travaux

Afin de sécuriser la zone de travaux, des filets pare-blocs de grande capacité sont installés sur le linéaire surplombant les deux entrées de la galerie. Pour ce faire, les terrains sont débroussaillés, les ancrages au sol sont posés et les poteaux et filets sont pré-positionnés avant une installation finale.

Le creusement

Le travail de préparation et de sécurisation de la zone de chantier étant terminé, le creusement a pu débuter sur les premiers mètres, notamment au niveau de la tête côté Aime. Il est effectué à l’aide de machines à attaques ponctuelles, également appelées fraises ou brise-roche. Au fur et à mesure de l’avancement, des dispositifs spécifiques comme des cintres et des ancrages sont installés pour consolider cette première zone dans laquelle le creusement est délicat.

Tête aval, côté Moûtiers, la progression avec cette technique est moins importante compte-tenu de la roche en place et le creusement se fera directement à l’explosif.

Dès que la zone rocheuse est plus stable, le personnel du chantier utilise une seconde technique de creusement : le creusement à l’explosif. Cette technique permet une progression plus rapide, au rythme de 2 à 3 mètres à chaque tir de mine.

Afin d’assurer la sécurité de tous, les tirs à l’explosif dans la galerie entraîneront la fermeture du tunnel du Siaix. Deux tirs par jours sont programmés les premiers mois sur les créneaux horaires les moins pénalisants pour les usagers, du lundi au vendredi, hors week-ends et jours fériés. La durée de fermeture sera de 20 minutes en moyenne. Cette nouvelle phase débutera le 18 avril.